Les micropolluants

Micropolluants – généralités

Les micropolluants désignent des substances organiques présentes dans les eaux dans des quantités allant de quelques nanogrammes à quelques microgrammes par litre (10-6 … 10-9 g/l), mais étant déjà en mesure d’influencer le déroulement de processus biochimiques fondamentaux dans la nature.

Outre les principes actifs pharmaceutiques employés dans la médecine humaine et vétérinaire, les agents de contraste radiographique, les ingrédients de cosmétiques et de produits de nettoyage, les produits anti-corrosifs, les produits chimiques industriels et les produits phytosanitaires comptent eux aussi parmi les substances faisant l’objet d’une surveillance. Les éléments traces véhiculés par les eaux pluviales et les eaux usées rejoignent les systèmes d’assainissement et le milieu récepteur par le biais des déversoirs de réseaux séparatifs, des déversoirs d’orage et des stations d’épuration. Un grand nombre d’éléments traces ne sont pas ou pas suffisamment retenus dans les stations d’épuration mécaniques et biologiques conventionnelles. Des procédés complémentaires (comme l’ozonation, l’adsorption sur charbon actif) permettent de retenir de manière ciblée les éléments traces.